Réserve

 

LA CATHEDRALE DE SIENNE

La place de la Cathédrale nous accueille avec la vision merveilleuse de l’imposante Cathédrale siennoise dédiée à l’assomption de Marie. La Cathédrale surgit sur un édifice préexistant sacré, construit sur un ancien temple dédié à Minerve. Sa construction commença au XII siècle, les parties essentielles furent terminées en 1215 tandis que la coupole fut élevée entre 1259 et 1264.
Construite en croix latine et à trois nefs, la Cathédrale est revêtue de bandes blanches et noires de marbre, les couleurs de la ville comme la « balzana »: le symbole de Sienne, blason héraldique de la ville. Entre 1284 et 1296, on construit la partie inférieure de la façade (par Giovanni Pisano) et en 1317 on commence le prolongement vers “Valle Piatta”. L’église, déjà grande, ne répondait pas pleinement aux exigences de la Commune, en outre les siennois avaient le désir de compétition avec Florence qui construisait à cette période l’immense église Santa Maria del Fiore, ainsi ils eurent l’idée d’élever un temple colossal et d’en faire la Cathédrale la plus grande d'Europe.
En 1339, sous la direction de Lando di Pietro, on entreprenait la construction du “Duomo Nuovo”, la nouvelle Cathédrale. Hélas, après la fameuse peste de 1348, la ville se trouva dans une mauvaise situation économique et politique qui obligea les siennois à renoncer à leur projet; l'entreprise fut interrompue (les restes de la grande façade surnommée “facciatone”, sont un témoignage de ce qu’aurait dû représenter la Grande Cathédrale ) et on termina la vieille construction: dans les années postérieures à 1376 Giovanni di Cecco compléta la partie supérieure de la façade, en s’inspirant de celle d’Orvieto.
La Cathédrale a une façade splendide, en marbre polychrome avec une riche décoration sculpturale: elle est romanico-gothique dans sa partie inférieure, percées par trois portails (œuvres de Giovanni Pisano); elle est de style gothique fleuri dans sa partie supérieure (de Giovanni di Cecco) et comprend aussi des mosaïques du XIX siècle dans les trois frontons.
Le campanile est roman, à bandes blanches et noires. Il surgit sur une ancienne tour présentant six ordres de fenêtres, et est couronné par une flèche octogonale et par des pinacles latéraux.
A l’intérieur de la Cathédrale la polychromie des marbres reprend les motifs externes, l'environnement est riche de pénombre et de mystérieux jeux de lumière.
Les voûtes peintes en bleu, avec des étoiles d’or furent surélevées au XIV siècle. Entre les arcs et les voûtes de la nef centrale on peut voir une corniche soutenue par 171 bustes de stuc du XVI siècle, représentant les  “Premiers Papes”, sous lesquels se trouvent d’autres bustes de 36 empereurs.
Le sol est complètement historié avec des marqueteries de marbre, avec graffito , entre 1369 et 1547 (habituellement celui-ci est en partie recouvert pour des raison de conservation), on trouve 56 scènes qui offrent une vision du thème du salut, plus de 40 artistes y ont travaillé, presque tous siennois.
A côté des premiers pilastres, on voit deux bénitiers sculptés par Antonio Federighi en 1462-63. La coupole a un plan hexagonal en bas mais dodécagonal en haut et est décorée de statues en stuc doré de saints, dans les niches; la calotte asymétrique qui la recouvre comprend 42 figures de patriarches et prophètes, peintes à la fin du XV siècle. Baldassare Peruzzi en 1532 réalisa le maître autel de marbre, le tabernacle en bronze qui le domine est œuvre de Vecchietta (1467-1472), et à Duccio di Buoninsegna on doit l’énorme vitrail polychrome de l’abside. A gauche, la chaire de Nicola et Giovanni Pisano (1266-68) chef d’œuvre de la sculpture gothique, sur la même nef s’ouvre la chapelle de Saint Jean Baptiste avec sa figure sculptée en 1457 par Donatello, puis la Libreria Piccolomini, fondée en 1495 par le Cardinal Francesco Todeschini Piccolomini (Papa Pie III), pour conserver la bibliothèque de son oncle (Papa Pie II) et l’autel de la famille commissionné à Andrea Bregno au début du XVI siècle, et qui comprend 4 sculptures de Michelange. Dans la nef de gauche, la chapelle du Voeu, ou chapelle Chigi, voulue par le pape siennois Alessandro VII sur dessins du Bernin en 1661

Palio   Sienne

La Cathédrale

Camere hotel Siena   Camere hotel Siena
     
Camere hotel Siena   Camere hotel Siena
     
Camere hotel Siena   Camere hotel Siena
     
Camere hotel Siena   Camere hotel Siena
     
Camere hotel Siena   Camere hotel Siena
     
Camere hotel Siena   Camere hotel Siena
     
Camere hotel Siena   Camere hotel Siena